Livraison gratuite à partir de 150€ (Europe et DOM-TOM)
Paiement sécurisé - CB & Paypal
0
Mon panier
Mon panier

Votre panier est actuellement vide.

Mon compte
Connexion
Blog
News & actualités
Eco'conseils

Après l'addiction au sucre : comprendre & gérer l'addiction au sel !

Notre extrait de safran liquide pour assaisonner vos plats !

Écrit par Ecosystem Laboratoire - Publié le

Dans le monde de la nutrition, on entend souvent parler de l'addiction au sucre, mais qu'en est-il du sel ? L'addiction au sel est un sujet complexe et multifacette qui touche de nombreuses personnes à travers le monde. Bien que le terme "addiction" puisse sembler fort, il reflète la difficulté que certaines personnes éprouvent à réduire leur consommation de sel malgré les risques connus pour la santé. Dans cet article, nous allons explorer les mécanismes derrière l'accoutumance au sel, ses effets sur la santé et les stratégies pour surmonter cette dépendance.

L'accoutumance au sel, un réflexe acquis :

Le sel, ou chlorure de sodium, est un élément essentiel dans l'alimentation humaine, nécessaire pour maintenir l'équilibre hydrique et la fonction nerveuse. Cependant, dans les sociétés modernes, la consommation de sel dépasse souvent les recommandations de santé publique. Cette surconsommation peut mener à une accoutumance, où le palais s'habitue à des niveaux élevés de sel et en vient à les préférer.

Le cerveau et les addictions alimentaires :

Des études ont montré que le sel stimule les mêmes zones du cerveau responsables du plaisir et de la récompense que le sucre, ce qui peut encourager une consommation excessive. Si une consommation excessive de sucre est associée à des problèmes de poids, de diabète et de maladies cardiovasculaires, une consommation élevée de sel est également associée à divers problèmes de santé, notamment l'hypertension artérielle, les maladies cardiovasculaires, l'ostéoporose et les problèmes rénaux. Trop de sel peut entraîner une rétention d'eau. Il est crucial de maintenir un équilibre et de favoriser une alimentation variée.

Les sources cachées de sel et de sucre :

Le problème avec le sel et le sucre réside souvent dans les aliments transformés. En grande surface, il est souvent tentant de choisir des plats préparés, des snacks, ou même des sauces toutes faites par gain de temps. Malheureusement, bien souvent, les enseignes spécialisées dans ces domaines ont tendance à ajouter des quantités plus importantes de sel ou de sucre, pour rendre leurs plats ou produits plus gustatifs. Ces préparations ou plats, qui contiennent des quantités importantes et parfois cachées de sel ou sucre, deviennent alors addictifs. Il est essentiel de lire attentivement les étiquettes pour contrôler sa consommation & faire les bons choix.

Comment réduire l'addiction au sel ?

Pour ceux qui cherchent à réduire leur consommation de sel, plusieurs stratégies peuvent être utiles. La première : cuisiner maison. En effet, rien de mieux que de cuisiner soi-même son plat pour contrôler la quantité de sel qui y est ajoutée. Ensuite, il est tout à fait possible de choisir des alternatives pour relever le goût de vos plats et ainsi éviter d'avoir toujours recours au sel. Ces alternatives peuvent être, par exemple, des herbes & épices, comme le thym, le basilic, le paprika ou le curcuma, qui permettent de donner un goût plus prononcé à vos plats, ou du safran, qui est très utilisé dans la cuisine indienne notamment et qui permet également de donner une saveur unique à vos préparations. Nous disposons dans notre gamme bien-être d'un extrait liquide de safran qui contient moins de 1g de sel pour 100g, il est parfait pour être ajouté dans du riz, des sauces…

Autre alternative très intéressante : les agrumes. Les jus de citron ou d’orange peuvent ajouter une touche acidulée et fraîche à vos plats. Leurs saveurs peuvent remplacer le sel, tout en apportant une source supplémentaire de vitamine C et d’antioxydants. Pour des vertus bien-être également, les mélanges d’épices sans sel, l’ail et l’oignon, apportent de leur côté une saveur robuste à vos plats. En les utilisant frais, séchés ou sous forme de poudre, vous pourrez réduire votre besoin de sel tout en bénéficiant de leurs propriétés nutritionnelles. Moins commun, il également possible d'ajouter des noix & graines à vos préparations. Incorporer des noix comme les amandes, noix de cajou ou des graines telles que des graines de sésame peut apporter du croquant et une saveur naturellement salée à vos préparations. Il est aussi possible d'utiliser des vinaigres aromatisés comme les vinaigres balsamiques ou de citron qui permettent de donner de l’acidité à vos plats. Pour finir, il convient de rappeler le rôle capital de l'hydratation : boire suffisamment d'eau peut aider à réduire les envies de sel.

En conclusion :

Bien que l'addiction au sucre soit souvent évoquée, le sel peut également être source de dépendance dans nos habitudes alimentaires. La clé réside dans la modération, la sensibilisation aux sources cachées et le choix d'une alimentation équilibrée. Un bon équilibre entre sucré et salé peut rendre nos expériences culinaires encore plus savoureuses !

Vous aimerez aussi...

Ajouté au panier

Le produit a bien été ajouté au panier.

Accéder au panier

Ce site utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service. Vous pouvez cependant choisir de ne pas les utiliser en validant votre choix ci-dessous. Pour en savoir plus sur l'utilisation de cookies sur ce site, vous pouvez cliquer ici.

Des questions ?

Nous avons la réponse

Retour à l'accueil
0 Mon panier
Mon compte